COVID-19 : conformément au décret n°2020-293 du 23mars 2020, nos activités sont suspendues jusqu'au 11 mai.
Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation. Prenez soin de vous et de vos proches.

Débuter en compétition : Entretien avec Mathieu Salomé

Découvrez l’interview de Mathieu Salomé pour débuter en compétition, avec Trajectoire GP.

Q : Bonjour Mathieu, peux-tu te présenter ? Nom, Age, ton parcours…

M.S. : Je m’appelle donc Mathieu SALOME, j’ai 17 ans. Je viens d’obtenir mon Bac S et rentre à l’Université pour la prochaine rentrée à MARSEILLE. J’ai toujours pratiqué des sports de compétition comme la natation en sport individuel pour après me diriger vers le football que je pratiquais à haut niveau. Malheureusement des blessures récurrentes m’ont forcé à arrêter prématurément. En parallèle, j’ai donc pratiqué le karting où j’ai intégré un team de Championnat du Monde (VDK Racing). Au vu des budgets trop importants, j’ai été contraint d’arrêter alors que j’adorais cette discipline.

 

Q : Comment es-tu venu à la compétition moto ? Et la CBR 500 CUP plus particulièrement ? i.e. avais-tu déjà fait de la moto avant la CBR500 cup ?

M.S. :  Toujours attiré par les sports mécaniques, il y a un an j’ai commencé à m’intéresser aux courses moto mon père ayant pratiqué des Courses de Championnat du Monde il y a quelques dizaines d’année. Ayant pas mal de connaissances, il a contacté une de ses relations Dédé Lussiana – Team ASPI qui nous a conseillé la HONDA CUP 500 afin d’appréhender au mieux le pilotage d’une moto en compétition car jusqu’alors je n’étais jamais monté sur une moto. Je suis donc allé avec mon père sur une course de FSBK à CAROLE en Septembre 2017 juste pour voir et 3 semaines plus tard je participais à la finale du Championnat de France à Albi.

 

Q : Alors, qu’en as-tu pensé ? Ici ce serait bien de détailler ta première expérience avec la 500. On m’a dit qu’on t’avait fit un cours position dans la voie des stands, ce serait très intéressant d’en parler ; tu peux parler de ton appréhension, de ton excitation…

M.S. : Dèjà avant tout, la HONDA 500 CBR est la première moto que j’ai piloté, je ne connais aucune autre moto. Avant les essais libres du Vendredi matin, j’ai dû apprendre ce qu’était réellement une moto et comment elle fonctionnait, mon père m’a fait un petit briefing pour cela. Dès mon arrivée sur la piste, j’étais fortement impressionné par l’évènement. Les premiers tours j’ai découvert la moto puis rapidement j’ai retrouvé la même envie d’agressivité que je ressentais lors de la pratique du Kart. L’excitation de me retrouver devant m’a gagné rapidement. Ce qui a occasionné quelques petites glissades plus ou moins importantes et parfois quelques petites frayeurs vite oubliées. Lors de cette 1ère journée, effectivement Francis Quinet et Laurent Brian – Organisateurs de la Cup m’ont appris à gérer cette agressivité et m’ont donné d’excellents conseils de pilotage de base dans la voie des stands, car je n’avais réellement jamais piloté et j’avais besoin d’un minimum d’information.

 

Q : Quel bilan tires-tu de ta première année en CBR 500 CUP ? Tu peux parler de ton évolution, de tes meilleures performances…

M.S. : Après Albi, j’ai dû me perfectionner dans le pilotage. Pour cela, avec mon père, nous avons cet hiver avant le démarrage de la saison essayé de découvrir un maximum de circuit pour effectuer un maximum d’heures de roulage avec pour objectif de me rapprocher au mieux des temps de référence de la saison précédente.

L’objectif de cette année 2018 était de rentrer dans les points. Pour cela n’ayant aucune expérience, je me suis malheureusement confronté aux chutes et aux sorties de route, ce qui m’a fortement pénalisé. Sur les 3 premières courses, des chutes que je n’ai pas pu éviter malgré les recommandations de mon père. Malgré tout sur la 2ème manche à Lèdenon, je réussis quand même à faire toute la course en 8ème position et le manque de physique me fait perdre 2 places dans les derniers tours. A ce moment-là, mon objectif est de rester dans le top 10 jusqu’à la fin de saison. Ensuite 4ème course à Magny Cours un magnifique faux départ dû encore à mon manque d’expérience lors de la 1ère manche. Par contre, avec tous les conseils accumulés depuis le début de saison, la 2ème manche du Dimanche m’a permis de rentrer une fois de plus dans le top 10.

Le week-end de Pau m’a permis de concrétiser ma place, et surtout j’ai enfin pu participer aux 2 manches et les finir à des places honorables (malgré des essais chronos catastrophiques) 11ème et 9ème.

 

RESUME AVANT LES 2 DERNIERS WEEK-END 2018

  • 4 pôles position en catégorie Junior et 2 fois 1er dans le même classement junior
  • 16ème à la première course, puis 13ème et enfin 2 fois 7ème
  • Après Pau, -12ème au classement général avec pour objectif de me rapprocher au mieux de la 10ème place.

Cette progression je la dois surtout à Francis Quinet qui m’a apporté l’aide nécessaire et surtout un maximum de conseils. Il m’a permis d’analyser au mieux mes erreurs et de pouvoir les corriger pour m’améliorer à chaque course.

Aujourd’hui, je me rends compte que la HONDA CUP était le meilleur choix à faire pour démarrer dans la compétition que ce soit au niveau humain, au niveau apprentissage de la conduite moto en compétition et surtout il faut en tenir compte avec un budget accessible. Je dois également remercier les organisateurs Laurent BRIAN et Ludovic DEVOS pour leur soutien et l’excellente structure qu’ils proposent à chaque épreuve.

Q : Quels sont tes objectifs pour l’année prochaine ?

M.S. : Après réflexion, je pense qu’il est sage de continuer une saison supplémentaire au sein de la HONDA CUP pour continuer ma progression et me perfectionner. Avec l’expérience acquise au long de cette saison 2018, mon objectif sera bien évidemment de finir l’ensemble des courses pour progresser dans le classement général et atteindre le TOP5.

 

Pour l’avenir, j’aimerai accéder aux Courses de 600 SUPERSPORT au sein d’un team sérieux et performant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *